Ski de fond Plateau de Beille

Le 30.01.2020, par MichelB, 2 commentaires


    
         Plateau de Beille

  

Ce lundi nous revoilà les 3 drôles de dames (Sylvie, Georgette et moi) - destination le plateau de Beille pour une journée de ski de fond afin de nous dégourdir les jambes et réviser certaines techniques de glisse (Sylvie n'ayant pas fait de skis de fond depuis 30 ans et Georgette depuis 1 an). Nous étions impatientes. De mon coté, cette impatience était mélangée à une certaine appréhension car les skis étaient une découverte. Et sachant que l'équilibre n'était pas mon point fort, la journée s'annonçait assez anecdotique.

A quelques kilomètres de la station, au fond d'un beau ciel bleu, on observait les sommets montagneux habillés d'une jolie robe blanche.

Arrivées à Beille, nous nous aventurons sur les pistes au milieu de quelques skieurs bien matinaux. Une fois, familiarisée avec le matériel, je débute mon apprentissage. Leçon N1 – se déplacer avec les skis. « Le corps légèrement en avant, les jambes fléchies et il faut que tu sentes la glisse » me disaient les filles. Après quelques essais plutôt fructueux la première chute est arrivée. Mais pas le temps pour les bobos, me revoilà debout et repartie à nouveau sous l'encouragement de mes 2 coachs. Au fur et à mesure des minutes qui passaient je me sentais plus à l'aise et confiante. Il était temps de passer à la leçon N 2 – la descente. C’était mon moment préféré. Une fois la bonne posture trouvée, tu te laisses glisser, sensations fortes assurées. Cependant le plus dur restait à venir- le freinage. Et là ce n'était pas une mince affaire. Plusieurs chutes, quelques freinages réussis par ci par là mais il y avait encore du travail.



Tout en skiant, nous profitions pour écouter le petit craquement de neige sous nos pieds et admirer le cadre somptueux ressemblant à un de ces jolis tableau peints par Sylvie. Après une petite pause déjeuner (et le très bon gâteau de Georgette), nous retournons sur les pistes. Montée, descente, virage, les filles étaient comme des poissons dans l'eau, à zigzaguer sur le plateau mais après 6km parcourus et pas loin d'une bonne vingtaine de chutes, je décide de me reposer et de les laisser continuer sur leur élan.

Une journée formidable et riche en sensations.

Grand merci à mes 2 super coachs Sylvie et Georgette pour leurs conseils, leur patience (car mon Dieu il en fallait avec moi), leur bienveillance et leur bonne humeur. Merci de m'avoir fait découvrir ce sport même si je suis encore loin de devenir la nouvelle Anouk Faivre-Picon.

   DARINA

  Toutes les photos sont ICI

 
       EVENEMENTS  


 
L'alpinisme à l'Unesco

L'alpinisme, à l'issue d'un vote organisé mercredi 11 décembre à Bogota (Colombie), a été inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.



-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

            Le site du CAF de CASTRES

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Le Club Alpin Français est une association (type loi 1901) créée en 1874.

 Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

 

nos partenaires

CAF CHAMBÉRYCDOSOMEPSCONSEIL DÉPARTEMENTAL DU TARNALBIGO SPORT ALBIAU VIEUX CAMPEURANENAFFCAMALTISSIMO ALBI

RECHERCHE