Rando au Pech de Bugarach

Le 20.11.2019, par MichelB, 2 commentaires


   Rando au Bugarach  

     Arrivée au village de Caudies de Fenouillèdes de nuit, nous partons pour une table ronde au restaurant, suivi d'un jeu : "le 1er endormi a gagné". Tout le monde a gagné... Au petit matin, le Bugarach nous appelle. Concertation faite sur les parcours possibles en fonction de la météo et des risques, chacun est fin prêt à suivre Sylvie en toute confiance sur cette curieuse montagne "renversée". Le joli village, les vignes flamboyantes, les prés verdoyants, les montagnes ondoyantes et les nez rougeoyants sous la fraîcheur, c'est parti. Les averses et la brume au loin transforment le paysage. Dans la forêt que nous traversons, les feuilles déroulent un moelleux tapis sous nos pas. Quelques lumineuses girolles s'offrent à qui saurait les deviner dans le sous-bois. Les bavardages et drôleries enroberont, dès le matin, cette journée qui s'annonce fameuse. Au loin, une barrière rocheuse mimant des tranches de pain coupées en biais et tartinées d'une marmelade de feuillages d'automne, jaunes, rouge et oranges, mêlés au vert profond des conifères, un délice. S'ensuit de vastes clairières aux contours arrondis, parsemées de rochers clairs, de buissons servant d'abris ou de relais à de nombreux petits oiseaux, le tout entouré de montagnes. Le ciel gris épais, tourmenté, la pluie, la gadoue, le vent glacial...bluffant...serions- nous en Islande ? ou peut-être en Sibérie...
Les nuages de brume opèrent leur magie, le sommet a disparu...
La pluie devient grésil, l'herbe devient rocher, les arbres deviennent arbrisseaux, leurs branches momifiées sous la glace transparente. Nous nous élevons dans ce paysage mirifique. La crête franchi sous les rafales de vent, nous agrippons les rochers humides pour nous élever jusqu'au pic. La brume froide semble avoir kidnappé le paysage alentour. Nous nous contenterons d'un parterre givré, du vent glacial et d'une vue... de myope. Quelques minutes et nous nous dérobons, presque à pas de loup, quittant ainsi prudemment le sommet par un autre versant. Le paysage réapparaît lentement , la température s’adoucit au fur et à mesure que nous perdons de l'altitude. Un plateau à vache s'avère très accueillant pour un déjeuner sur l'herbe face au panorama de ce lieu, une véritable toile de maître. Nous mâchonnons nos aliments, le nez levé. Sylvie veille au retour, et c'est tranquillement que, de la montagne à la forêt, des sentiers bordés de vignes au ruelles du village, des vautours là-haut aux chats endormis ici, la ballade se fini, enrichie du plaisirs de papotages partagés.

Ghislaine

     Moi je dis que la rando pédestre on ne devrait faire que l'aller et garder le retour pour plus tard. Blague à part, bon groupe, bonne ambiance, bon chef, méteo au top, le kif quoi !!

Christophe



Toutes les photos sont iCI

 
       EVENEMENTS  

  • Pour l'emprunt de matériel (ski,raquettes,baudrier, etc ), cliquer sur NAVIGATION, puis l'onglet LE CLUB et enfin sur Prêt matériel



 

Soirée cinéma le vendredi 13 décembre 2019 à la scène nationale à
ALBI

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

            Le site du CAF de CASTRES

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Le Club Alpin Français est une association (type loi 1901) créée en 1874.

 Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

 

nos partenaires

CAF CHAMBÉRYCDOSOMEPSCONSEIL DÉPARTEMENTAL DU TARNALBIGO SPORT ALBIAU VIEUX CAMPEURANENAFFCAMALTISSIMO ALBI

RECHERCHE