L’Aneto contre le Montcalm

Le 03.08.2018, par MichelB


L’Aneto contre le Montcalm

8 juillet 2018
Nous devions faire le Montcalm, mais nous avons profité des conditions de neige
exceptionnelles de ce début d’été pour gravir le point culminant de nos chères Pyrénées, à
savoir le Pic Aneto.



Le refuge de la Rencluse est complet mais le dénivelé et la distance ne nous effraient pas.
Dans la navette qui nous conduit jusqu’à la Besurta, le public est hétéroclite : la plus jeune
randonne avec sa mère, un groupe d’ados d’une école de Barcelone est dirigé par quatre
guides, des couples, des amis…
A la descente du car, personne ne semble décidé, mais il suffit que nous partions pour que
tout le monde nous emboite le pas. Une guirlande lumineuse serpente ainsi jusqu’au refuge.
Après le refuge, nous sommes seuls : les autres ont fait une halte au refuge ou ont bifurqué
en direction du plan d’Aiguallut ? En nous retournant, nous voyons au loin une immense
vague de nuages déferler pardessus la crête frontière avec la France. Rapidement ces flots
dévalent les pentes et remontent jusqu’au niveau du refuge. Nous espérons qu’ils ne
monteront pas jusqu’à nous pour pouvoir profiter de la vue au sommet.
Vers 2500m, avant que la pente devienne trop forte, nous chaussons nos crampons. Le
franchissement de la brèche du Portillon supérieur est un moment magique, un randonneur
qui nous a rattrapés insiste pour l’immortaliser. L’Aneto est en vue sur fond de ciel bleu !
Enfin c’est le fameux pas de Mahomet que nous passons sans encombre pour accéder à la
croix sommitale et ses statues. Il n’y a pas foule, nous avons eu raison de venir un lundi.
Retour par la Plan d’Aiguallut et le trou du Toro.

Patricia et PJ

Les photos sont ICI

 
 

nos partenaires

CAF CHAMBÉRYCDOSOMEPSCONSEIL DÉPARTEMENTAL DU TARNALBIGO SPORT ALBIAU VIEUX CAMPEURANENAFFCAMALTISSIMO ALBI

RECHERCHE