Kamchatka : voyage de l’autre côté du monde + l'article de Christine

Le 11.10.2019, par MichelB




11 heure de décalage horaire

14 heures de vol : Toulouse - Munich - Moscou – Petropavlosk Kamchatki

14 jours de séjour sur place au Kamchatka.

4 jours de visite à Moscou.

4 volcans découverts pour notre groupe

1 pays grand comme l’Allemagne avec 300000 habitant qui habitent tous sur 3 villes autour de la capitale régionale et 20 villages sur tout le reste de la région.

Des immensités sauvages, des km de forêts, 3000 sommets, près de 200 volcans recensés dont 29 actifs.

6 participants : Christine, Nadine, Patrice, Sylvie, Benoît

Nos guides : Aleksey et Guenadi

Cuisinière : Katia

Aide et chauffeur : Sergeï

1 camion 6*4 de l’armée reconverti : Vatkova




La première journée après notre long voyage, sera une journée cool permettant d’aller découvrir la baie et le musée de volcanologie de Petropavlosk.

1er jour : après 3 heures de route nous quittons la route pour une piste et rejoignons le départ de notre 1ère randonnée avec 900 m de dénivelé et verront nos 1er traces d’ours.

Dès le soir nous profitons des sources chaudes de Malki pour se baigner. Nous verrons aussi les saumons en pleine remontée de la rivière et verrons les tacons dans les rigoles venant des sources chaudes. 1er bivouac. Le saumon sauvage fumé et le caviar de saumon sera au menu tous les jours !



Le lendemain longue route par l’unique route remontant vers le nord qui deviendra vite plus qu’une piste. Mais le bitume avance et dans quelques années la piste ne sera plus qu’un souvenir.

Nous quittons la route et nous atteindrons le camp de base au Tolbatchik après 4 heures de piste dans une forêt dense digne des forêts tropicales. Mais ici ce sont les aulnes et les bouleaux qui dominent et dès que nous prenons de l’altitude le mélèze vient compléter la canopée.

Bivouac installé pour 2 nuits. Ascension du Tolbatchik avec 1800 m de dénivelé depuis le camp. Paysage des coulées de lave fraîches, scories, neige noire recouverte par les cendres, zone bombardées par les bombes de lave. Arrivée au sommet à 3085m somptueux cratère 1,5km de large et 300m de profondeur. Exceptionnel !



Le lendemain visite de la coulée de 1973 et des cônes des volcans. Traversée de la forêt morte étouffée par les nuages de cendres. Paysage désolant sur des km, surprenant immense et incroyablement beau ! Ascension du cone de 1973 et au sommet des couleurs de jaunes, verts rouge, noir et des bouches soufflent un air chaud ! Volcan où les géologues viennent de découvrir un minerais inconnu jusqu’alors.

Descente avec notre camion au village de Kozyrevsk en bord de la rivière Kamchatka, où nous passerons la nuit après avoir profité de la vrai bania russe !

Retour sur Petropavlosk pour le lendemain décoller vers la vallée des geysers et la caldeira d’Uzon. Un voyage dans le voyage. Cette journée d’une grande richesse dans les découvertes, curiosités géologique, paysages impressionnants, ambiance unique, des couleurs allant du noir au rouge, jaune, vert, bleue, gris, orange ..etc



Sur le retour arrêt dans un camp de base de pêche au saumon. De l’hélicoptère on voit les saumons sauter dans le courant, un rêve quand on est pêcheur ! Ici ce sont les cannes à pêche qui sont posées contre les murs, pêche à la mouche, pêche à la cuillère. Le pilote ira même faire une partie et attrapera 5 saumons en 1h30 ! De ce temps nous profitons de la source chaude ferrugineuse à 40°

Mais on ne peut rester dans ce coin de paradis. Décollage vers la capitale avec le survol des volcans Karymski en pleine activité et le lac acide du volcan Semyachik.

Le lendemain nouveau départ avec notre Vatkova et après 3 heures de route, ascension du Gorely avec 900 m de dénivelé. Les nuages ne nous laisseront pas profiter de la vue sur les 3 caldeiras. Mais les grottes resteront accessibles et nous profiterons pleinement de ces 4 randonnées souterraines et ludiques.



Puis le matin suivant, alors qu’on prend notre petit déjeuner c’est un bel ours qui va s’inviter au campement ! certainement attiré par l’odeur de la nourriture, le guide nous a offert un festin surpris de crabes du Kamchatka ! Un régal ! Regroupement du groupe face à l’animal qui en impose un peu. Le guide prêt à intervenir avec la bombe au poivre, jettera une grenade pour éloigner l’animal à 10 m de nous. Il partira tranquille ! On retrouvera les déjections de l’animal contre la tente !

Puis départ en 4*4 pour un tour type Paris Dakar ! Et tout ça pour une immersion au cœur de la caldeira au Moutnovsky, ambiance garantie. Fumeroles, jet de souffre, des couleurs magiques ! un lac rouge, on se croit sur une autre planète ! Et quand on prend une bouffé de vapeur, ça racle la gorge !!



Sur le chemin du retour vers la capitale nous irons voir des cascades superbes, sous la pluie !

Puis visiterons la petite vallée des geysers tout près de l‘usine géothermique.

Bain dans une source chaude bien grise ! vive l’aluminium ! Le soir retour à Petropavlosk.

Le lendemain c’est le bateau que nous prendrons pour aller à la découverte de la baie d’Avatcha. Lion de mer, macareux et divers oiseaux sont nombreux sur cette baie qui est une des plus grande au monde.

Journée de pêche qui sera fructueuse (14 carrelés attrapés) la patronne du bateau nous arrêtera en disant qu’il y en a assez ! Assez pour nous faire une belle friture. Carrelet et crabes frais que demander de mieux comme repas du midi !

Nuit dans un hôtel puis départ le matin vers le refuge de l’Avantchinsky. Dernier volcan pour nous. 2000 m de dénivelé nous attendent. Mais la fenêtre météo mauvaise avec des rafales de vent à 80 km/h et la pluie auront raison de nous et nous réaliserons l’ascension de 1200m au lieu des 2000.

Retour sur Petropavlosk et le lendemain passage au marché pour prendre un peu de saumon, nous prenions l’avion pour Moscou après 14 jours passés au Kamchatka.

4 jours suivants nous découvrirons Moscou, une ville très belle et un très bon accueil des Russes.



Un voyage d’une grande richesse et d’une densité de découvertes immense. Tous les jours une surprise nous attendait. Un émerveillement pour les yeux !

Prochain départ août 2020 pour les sources de l’Ob, un des fleuves les plus grands du monde dans l’Altaï Russe, un massif entre Mongolie, Chine, Kazakstan et Russie.

Benoît





Le Kamtchatka est une région préservée (espérons que cela dure !), trop grande pour un trek classique à pied, propice aux multi activités (histoire de s’adapter au temps).

Il faut vraiment prévoir des déplacements (qui peuvent être longs) en véhicule adapté pour en profiter.

Préparez-vous à des rencontres insolites et inédites.

Le top du séjour a été la journée en hélico (et c est une "écolo " qui le dit !) : un grand bonheur visuel et une immersion totale.

Claudine





Ce voyage au Kamchatka, terre restée encore vierge sur la plupart de la presqu'ile, permet de se rendre compte que notre planète est vivante et que l'espèce humaine participe activement à sa destruction. Lors de la visite de l'ours au campement isolé j'ai eu la sensation d'être un intrus dans cet immensité volcanique majestueuse.

Patrice


C’est la tête pleine d’images et d’émotions que nous rentrons d’une quinzaine de jours bien remplis passés dans l’extrême orient russe, sur l’énigmatique péninsule du Kamchatka. Une activité volcanique intense a déroulé sous nos yeux tout grands écarquillés des spectacles captivants, révélé des palettes de couleurs inédites, dévoilé des paysages fascinants …

Retour sur quelques moments magiques … difficiles à sélectionner.

La longue montée au Plosky Tolbachik (1 800 m de dénivelé) : départ dans un paysage lunaire, des cordons de lave traversés, des névés cendrés remontés avant de prendre enfin pied sur le bord de l’immense cratère ourlé de neige. Ultime récompenses : le dôme immaculé de son voisin préservé, l’Osty Tolbachik surgit soudain des nuages.

L’ascension du volcan Mutnovsky : ici, c’est toute la montagne qui fume, exhalant des jets de vapeur par d’extravagantes boursouflures citronnées. Là surgit un laquet turquoise en forme de marguerite, ici un lac aux eaux caramel happe notre regard.

Dans la vallée des geysers, les tréfonds de la terre s’épanchent en volutes, panaches, bouillonnements, jaillissements dans un cadre qui combine harmonieusement toute la gamme des ocres et des verts.

Le survol en hélicoptère de la chaîne orientale des volcans nous offre des paysages d’une beauté à se damner : les méandres de la rivière Zhoupanova serpentant dans un patchwork de verts éclatants, le lac de cratère turquoise du volcan Maly Semlyachik, les panaches de fumée expulsés par le volcan Karymski et plus au loin les cônes striés de blanc émergeant de la mer de nuages et se figeant soudain dans un alignement parfait …

Tout est passé si vite … Mais du Kamchatka on ramène inévitablement une parcelle d’infini …

Un grand merci à Benoît qui nous a entraînés aux confins de la Sibérie, pour sa préparation méticuleuse du voyage, pour son enthousiasme …, à partager avec Aleksey et son équipe pour une organisation sans faille et une prévenance de tous les instants.

Christne



Pour ce voyage plus de 1000 photos ont été réalisées. Un choix a été obligatoire, mais vous pourrez tout de même regarder 150 photos sur 3 albums. Régalez vous les yeux !!

 KAMCHATKA N° 1

 KAMCHATKA N° 2

 KAMCHATKA N° 3

 

       EVENEMENTS  


 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

            Le site du CAF de CASTRES

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Le Club Alpin Français est une association (type loi 1901) créée en 1874.

 Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

 

nos partenaires

CAF CHAMBÉRYCDOSOMEPSCONSEIL DÉPARTEMENTAL DU TARNALBIGO SPORT ALBIAU VIEUX CAMPEURANENAFFCAMALTISSIMO ALBI

RECHERCHE