"Découverte du massif de la Gleyso dans le Caroux

Le 09.01.2020, par MichelB, 6 commentaires


Découverte du massif de la Gleyso dans le Caroux



C'était dans ma liste des bonnes résolutions 2020 : après des mois de report faute de temps, prendre ma carte au club alpin français d'Albi. Je ne sais pas si je tiendrai les autres, mais au moins pour celle-là c'est fait, avec même un peu d'avance puisque ce fut réalisé dès le dimanche 29 décembre...2019.

Deuxième résolution : passer à l'action en participant à ma première sortie, sans attendre le dégel. Chose faite également avec une inscription (certes un peu à l'arrache…) pour la sortie raquettes dans l'Aubrac, qui, faute de peinture blanche sur les plateaux, s'est délocalisée dans le massif du Caroux pour une rando alpine.

Me voilà donc avec un premier WE 2020 inspiré par le CAF, avec une question qui me vient vite à l'esprit : y a-t-il un rituel d'intégration (ou bizutage en terme "étudiant") pour les nouveaux et nouvelles venu(e)s, me disant qu'avec de belles pentes enneigées, des nuits fraîches, des cabanes et des refuges loin de toute civilisation,  associés à l'imagination et à la fougue des "CAFistes" dont j'ai eu l'occasion en d'autres occasions personnelles d'avoir un aperçu, un tel rituel n'aurait pas été trop en décalage… Mais non, visiblement pas de rituel d'intégration, qu'il soit en mode aventure ou convivial, en tout cas rien de formalisé. Malheur à moi d'avoir malgré tout posée la question à nos accompagnateurs du WE Jean-Michel et Nadine et aux autres convives du WE (Chantal, Rosine, Clémence, Darina, Jeanine), puisque sitôt posée me voilà témoin d'une discussion animée suivie d'une série de propositions sur ce qui pourrait bien m'arriver pendant le WE en guise de rituel d'intégration. Résultat des courses : après avoir échappé notamment à un bain sous cascade, à un faux aiguillage sur les pistes farceuses du Caroux, me voilà désigné comme rédacteur du compte-rendu de la sortie du WE, ce qui vous vaut chers lecteur(rice)s ce préambule pour comprendre qui va signer ce bilan…

Je suis donc David, tout nouvel adhérent, beaucoup plus curieux des activités et des membres du CAF que des différents rituels divers et variés du Caf, qu'on se le dise, je ne poserai plus de questions de ce genre à l'avenir…



Pour en revenir au sujet principal, à savoir le compte-rendu de la sortie sur son contenu et son déroulé, la tâche est complexe pour faire dans l'originalité, car d'après ce que j'ai compris à travers les échanges du groupe, le Mont Caroux pour le CAF d'Albi, c'est un peu comme l'aligot pour les Aveyronnais, la raclette pour les savoyards ou la choucroute pour les Alsaciens, on en mange à toutes les saisons. Aussi peu d'intérêt donc à décrire et dire pour la énième fois les ingrédients d'une bonne sortie dans ce massif que de décrire les recettes de ces plats traditionnels, tout délicieux qu'ils soient par ailleurs. Je ferai donc court sur ce point en en disant le minimum sur le contenu technique, à savoir pour le jour 1 une belle ascension de l'arête La Coste jusqu'au Col de Bartouyre, enchaînée par un bout de piste des Biterrois jusqu'aux baraques du Caylus, le temps d'apercevoir la Vire de la Roque Rouge et de passer par le col de Pomarède nous voilà déjà sur la descente pour arriver dans le vieux village endormi de Saint-Martin de l'Arçon, notre point de départ matinal. Un peu plus de 11km et +800m de dénivelé positif, une bonne mise en jambes collective sous un ciel suffisamment cotonneux pour voir son plafond bleu et profiter d'une belle lumière photographique pour le plus grand plaisir de Nadine.

Après une nuit à Bédarieux dans un très sympathique complexe de gîtes géré par l'office de tourisme (Camphôtel), place au jour 2, pour lequel le programme, dixit Jean-Michel, s'annonçait un peu plus "engagé" : portion des gorges d'Heric pour dérouler les jambes, ravin des charbonniers et ses sympathiques raidillons, une portion facile de la piste des Aiguilles, enchaînée avec la Vire Pistre (avec quelques bons coups de vents bien frais !), le sommet du Roc du Caroux, et une redescente par une nouvelle portion de la piste des Aiguilles longeant et traversant le RieuTord, suivie du magnifique sentier des gardes. Grand ciel bleu pour cette deuxième journée, avec une vue bien dégagée sur les Pyrénées et toute la plaine et les vallées biterroises, plein les yeux et plein les pattes aussi, moins de distance parcourue avec seulement un peu plus de 8 km, mais un dénivelé plus conséquent (+1000), et quelques passages très funs avec les mains.
Du "ça monte et ça descend" dans tous les sens, de bonnes odeurs de forêts, des mouflons sur l'arête de Saint-Martin (merci Jeanine pour la vista !), des pique-niques ensoleillés (surtout le dimanche), des cascades et des ruisseaux qu'on imagine bien tentants avec des températures plus estivales, des sentiers partout, des paysages et des sols pour tous les yeux et pour toutes les prises/poses de pieds/mains, voilà pour les ingrédients d'une bonne recette "massif du Caroux".



Mais puisque c'était mon baptême cafiste, je terminerai ce petit (?) compte-rendu en revenant sur quelques éléments informels et personnels sur mes premières impressions montagnardes et d'une sortie cafiste en retenant, sous couvert de préserver l'adage qui veut que ce qui se passe dans une sortie cafiste reste au sein de la sortie cafiste et en soufflant juste que quelques indices que seul(e)s les participant(e)s décrypteront :

    • En 1, qu'il est fortement déconseillé d'oublier à la maison ce qui doit servir d'apéros,

    • En 2, que si 1 survient, il y a toujours un plan B pour rattraper le coup, solidarité cafiste oblige (merci Jeanine de nouveau pour ce coup là)

    • En 3, que ledit apéro est une tradition de longue durée (aussi bien dans l'histoire du club que dans la durée de chacun d'entre eux le moment venu)

    • En 4, que s'il est conseillé à tout bon randonneur ou grimpeur d'avoir un paquetage le plus allégé possible en matériel pour être à l'aise dans les grimpettes et les descentes, il n'y a pas de limites de poids pour les valises annexes qui contiennent notamment les provisions du repas partagé en version gargantuesque

    • En 5 qu'un bon coup de fourchette est également une compétence requise pour faire ses preuves alpines

    • En 6 que c'est l'occasion de saluer le courage de certains participants, en l'occurrence ici des participantes avec une mention spéciale pour Darina, pas pour ses talents gustatifs (encore que…), mais pour avoir grimpé partout avec l'annulaire cassé (la faute à une malencontreuse manoeuve…pâtissière)

    • En 7, que j'ai découvert avec beaucoup de plaisir non seulement ce magnifique massif du Caroux, mais aussi d'avoir eu une première approche du jargon montagnard avec les précieux conseils de Jean-Michel et Nadine (s'engager, le pied sûr, les oppositions et j'en passe…)

    • En 8 et enfin, que j'ai avant tout pris un immense plaisir à découvrir cette ambiance de convivialité, cette envie de partager non seulement la connaissance de la montagne (ici en loin des hauteurs vertigineuses des sommets à escalader mais c'est un début), mais aussi celle de la transmettre en toute simplicité même avec des bizuts en la matière.
Un grand merci donc à Jean-Michel et Nadine et à tout le groupe pour cette première expérience, et vivement les prochaines dans d'autres disciplines dans les semaines à venir.

  David

Toutes les photos sont ICI

 
       EVENEMENTS  


 
L'alpinisme à l'Unesco

L'alpinisme, à l'issue d'un vote organisé mercredi 11 décembre à Bogota (Colombie), a été inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.



-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

            Le site du CAF de CASTRES

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Le Club Alpin Français est une association (type loi 1901) créée en 1874.

 Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.
 

Club affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

 

nos partenaires

CAF CHAMBÉRYCDOSOMEPSCONSEIL DÉPARTEMENTAL DU TARNALBIGO SPORT ALBIAU VIEUX CAMPEURANENAFFCAMALTISSIMO ALBI

RECHERCHE