Ski de rando dans les Encantats

Le 31.03.2022, par MichelB



 J1 : 600 D+ jusqu'au refuge de la Restanca puis 800 D+ direction Tossau de Mar (13km)

 J2 : 750 D+ pour gravir le Montardo depuis la Restanca et 1370 D- pour rentrer (14 km)

 Annie et François accompagnés de Fred, David et Cédric

      Après un petit café-croissant à Arties, c'est parti pour 2 jours de ski de rando en montagne dans les Encantats. Objectif 1 : le refuge de la Restanca. Rituel de départ : On pèse les sacs, puis on y charge les skis pour les alourdir un peu plus, car la neige est soi-disant à 1800 m. Fausse info, car au bout de quelques minutes de marche, nous avons pu chausser les skis sur un chemin enneigé, puis nous sommes montés droit dans la pente dans une coulé d'avalanche qui permet d'éviter le chemin d'été en sous-bois. Une fois la gymnastique des conversions passée, la montée jusqu' au refuge s'est bien déroulée. A peine arrivé à 12h00, ça commence déjà à chambrer : "avec les anciens (Notre couple de boomer), on n'est jamais en retard pour le repas ... ! " David et Annie restent au refuge alors que Fred et Cédric suivent François pour atteindre l'objectif numéro 2 : Tossau de Mar, après 600 de D+ supplémentaire nous voilà au pied de la dernière difficulté : un large couloir. Un dernier effort pour les 2 plus en forme et nous voilà enfin prêt à redescendre dans une neige "skiable". Objectif final au refuge : Apéro ! Un bon petit repas et gros dodo dans une chambré de ronfleur.

 

     Le lendemain matin fut plus laborieux car le changement d'heure a eu raison de la montre d'Annie. Une fois le pti dèj englouti, la horde est partie à l'ascension du Montardo. Baptême de couteau pour Cédric dans le premier mur verglacé. Conversion après conversion, nous voilà sortis de la première épreuve matinale, le groupe évolue ensuite sur un deuxième plateau en direction d'un col, petite frayeur pour David qui dévisse sur 30 mètres. Plus de peur que de mal, il s'en tirera avec une légère pizza mais ne quittera plus ses couteaux jusqu' en haut. A partir du col, direction le sommet dans une brume qui cache le soleil. Optimiste, le groupe espérerait que cette brume à couper au couteau (pas les mêmes qui servent à monter !) s'estompe mais elle ne nous lâchera plus jusqu' au sommet. Ce n'est pas cela qui va démotiver la troupe de montagnards sur ski, plus on montait, plus la pente s'inclinait, plus la brume s'intensifiait. Une fois l'objectif atteint, le vent ne faisait pas de quartier. Nous n'avons pas eu la vue en récompense mais on dit que le plus important est le chemin et non l'objectif ! (A méditer !) dépeautage rapide et le groupe redescend en mode petit train, tant que la vision restait limitée, très limité ! Ambiance, ambiance !  Neige verglacée et piégeuse, vision à quelques mètres .... Finalement, une fois lancé, la descente n'a pas posé de problème, c'était même fun. Fallait quand même rester concentré, car la chute est à exclure ! Le rapport monté/ descente est disproportionné car nous sommes rapidement arrivés au col puis au refuge. Un casse-croute puis c'est reparti, quelques slaloms dans la forêt et nous voilà arrivés aux camions.

 Une dernière binouze et quelques anecdotes, le weekend était déjà fini .....

 Un énorme merci aux organisateurs qui ont partagé leur amour du ski de rando et de la montagne avec nous.

 Déjà l'envie de repartir !

 Cédric

  Toutes les photos sont ICI
 
G
M
T
Y
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

 

nos partenaires

CAF CHAMBÉRYCDOSOMEPSCONSEIL DÉPARTEMENTAL DU TARNALBIGO SPORT ALBIAU VIEUX CAMPEURANENAFFCAMALTISSIMO ALBI

RECHERCHE